13 nov. 2015

Quel monde ! Israël doit exercer pleinement sa souveraineté ! par Jean Pierre Lledo

Le film de J.P.Lledo
A chaque minute le monde fait étalage de son immoralité et de sa puanteur. En Iran on pend et on tue légalement  chaque jour, mais il n’y aura ni boycott ni étiquetage pour ce régime. Au contraire son président va être reçu en grandes pompes par la France. Normal comme il vient de l’annoncer lui-même à France Télévision, il est venu pour acheter quelques Air-Bus. Les prix baissent sur le marché de la prostitution.
Cette Europe soi-disant ‘’philosémite’’
, si l’on en croit cette idiote utile, parait-il historienne, Diana Pinto, et ce au moment où les Juifs sont pris pour cible comme à Marseille récemment et hier à Milan avec l’arme à la mode, un poignard, va recevoir un président qui sur le même très officiel support médiatique de l’Etat français se permet dans la foulée de déclarer Israël illégitime en proposant sérieusement son démantèlement, sans que cela soit motif ni à annuler sa visite, ni même à faire réagir le Quai d’Orsay.
Naturellement si Obama signe un catastrophique Accord avec de tels gangsters qui devraient tous passer devant un (vrai) Tribunal international, pourquoi l’Europe décadente ferait-elle la fine bouche ? Cette Europe qui préfère donner son prix Goncourt à une mièvrerie loukoum plutôt qu’à l’éveilleur Boualem Sansal, qui a écrit sa fiction comme un reportage, car lui a déjà vécu toute l’entreprise mortifère de l’islamisme algérien déjà dans les années 90 (200 000 morts, ne  l’oublions pas).
Et de quelle moralité peut se prévaloir cet usurpateur du Nobel de la Paix, ce vulgaire marchand d’armes, puisqu’après avoir revigoré le truand iranien, Obama s’empresse de rassurer Israël qu’il lui vendra l’armement idoine lui permettant d’assurer sa supériorité, reconnaissant implicitement qu’il a contribué à renforcer un adversaire dangereux ! N’aurait-il pas été plus rationnel et plus économique de maintenir les dirigeants totalitaires d’Iran à genoux, ce qui n’aurait nécessité aucunes dépenses militaires supplémentaires ?
Mais contre qui l’Europe fait-elle feu de tout bois ? Contre les assassins qui chaque jour en Israël tentent de se faire leur Juif, quel que soit son âge et son sexe ? Contre le Hamas qui est le principal pourvoyeur en tueurs, hommes, femmes et enfants, qu’il envoie à l’abattoir comme hier lorqu’il les utilisait comme bouclier humain  durant la dernière guerre de Gaza, l’été 2014 ? Contre les dirigeants ‘’palestiniens’’ avec leur ‘’président’’ en tête, qui chaque jour sur leur site et leurs TV appellent à renforcer la guerre des couteaux ?
Que nenni ! C’est Israël, le seul pays du Moyen Orient respectant les droits de l’homme, qui ne pend pas, qui ne coupe pas les mains, qui ne brime pas les homosexuels, qui n’oblige pas les femmes à voiler leurs visages, qui n’éduque pas ses enfants dans la haine des Arabes et des musulmans, qui est la cible permanente, obsessionnelle de l’establishment politique, et de son armada de ‘’journalistes’’ et ‘’d’intellectuels’’ qui s’en donne à cœur joie, puisque désormais on peut trainer dans la boue quotidiennement le pays des Juifs, le seul, tout en échappant aux lois anti-racistes. Et recoller l’étoile jaune sur des produits juifs, pardon israéliens !
Et pourquoi donc ? Mais très simplement parce que les Juifs ont toujours été une extrême minorité, n’ayant jamais cherché à répandre son message, pourtant combien apprécié, par la conquête et qu’ils ne sont aujourd’hui que 15 millions dans le monde, 8 millions en Israël, et les musulmans quatre cent millions au Moyen Orient et un milliard cinq cent dans le monde ! Point de beaux principes dans tout cela, que des marchés juteux et une trouille qui n’ose dire son nom.
Et ce serait à ces gens-là, par avance disqualifiés, à qui certains Israéliens se sont aussi vendus pour quelques euros, qu’Israël devrait rendre des comptes ???!!!
Alors face à cette Europe aux instincts toujours aussi meurtriers, puante et trébuchante, que doit faire Israël ? Attendre le Messie et ce jour où le loup et l’agneau feront copain-copain (et comme disait quelqu’un, dans ce cas il vaudra encore mieux être le loup) ?
En vérité, Israël, si elle se respecte, n’a qu’une chose a faire, selon ses propres lois et procédures, infiniment plus morales que celle des Etats-dénigreurs : APPLIQUER SA SOUVERAINETE, TOUTE SA SOUVERAINETE, et son droit, son droit entier à défendre sa population et son intégrité.
Israël s’enorgueillit d’être un Etat démocratique, mais la démocratie dans tous les pays démocratiques a des limites en temps de guerre. Or Israël est en guerre, depuis un siècle sans discontinuer, ce dont une grande partie de la gauche israélienne actuelle ne semble pas s’être aperçue.  Faire comme si Israël vivait en paix et n’était menacé par personne, c’est tromper le peuple d’Israël et les autres peuples.
La démocratie c’est le droit à la critique des gouvernants, pas à attenter à la souveraineté, à la légitimité d’Israël, comme à ses symboles. Dans tous les pays du monde le droit à la nationalité n’est pas irréversible. Et cette réversibilité est un des attributs d’une souveraineté saine d’esprit et de corps. Aucune immunité, même parlementaire, ne doit pouvoir l’atténuer. Or Israël est le seul pays démocratique ou l’on peut s’en prendre à sa légitimité en toute légalité ! Israël serait-elle suicidaire ?
LA SOUVERAINETÉ EST ENTIÈRE OU N’EST RIEN.
Le Mont du Temple est en territoire israélien et la Jordanie n’a rien à y faire. Le partage de la souveraineté avec cet Etat (agresseur et défait en 48 et en 67) s’est révélé contre-productif : les sermons de haine judéophobe sont quotidiens dans les mosquées, et ces mosquées  comme dans l’ensemble du monde musulman sont des foyers de subversion, elles assurent la formation idéologique des tueurs appelés ‘’moujahiddine’’, ce sont aussi les points de départ de toutes les émeutes. La Jordanie s’est montrée incapable d’empêcher cela. Seul Israël est capable de faire respecter la sainteté du lieu, pour les musulmans et pour les Juifs, et cela en reprenant son droit à la pleine souveraineté sur le Mont du Temple.
De plus, si il y a bien un lieu qui symbolise Israël, sa souffrance, sa mémoire, sa survie, sa résistance,  et qui surtout a donné sa sève, son imaginaire, son espoir à tout un peuple, et la force de revenir d’où on l’avait chassé - fait unique dans l’histoire de l’humanité – c’est bien le Mont du Temple.
Laisser ce qui représente l’âme même de son peuple (que l’on soit observant ou pas) à des étrangers, lesquels délèguent leurs pouvoirs à des pyromanes, est plus qu’une anomalie, plus qu’une faute… C’est au plus une pathologie suicidaire et au moins un aveu de faiblesse qui loin d’apaiser encourage les tueurs.
L’histoire depuis 1967 a montré que le dit ‘’statu-quo’’  entre Israël et la Jordanie, était la source de toutes les violences, contre Juifs et contre le patrimoine archéologique hébreu. Plus vite Israël établira sa souveraineté sur le Mont du Temple, comme elle aurait dû le faire dès Juin 1967, plus vite la paix reviendra à Jérusalem et dans le reste du pays et du sous-continent.
Le seul endroit où chrétiens, musulmans et juifs vivent plus ou moins pacifiquement, sans hécatombe ni génocide, c’est encore ISRAËL. Ce qui laisse espoir aux revanchards de 1948 d’en finir un jour avec Israël, c’est précisément sa faiblesse et sa paralysie à faire respecter toute sa souveraineté en laissant son propre cœur dans les mains déjà rougies de prédateurs aux longs couteaux.
La gauche et même une partie de la droite israéliennes, tremblent, semble-t-il, à l’idée que le conflit puisse devenir ‘’religieux’’ !!!!!! Jouent-ils aux Tartuffes ? Ce conflit comme tous les autres dans le monde musulman est RELIGIEUX, comme l’avait prédit déjà depuis longtemps Huttington (les gauches du monde l’avaient insulté et vilipendé !) : pour ceux qui ne s’en seraient pas aperçu il y a eu ces dernières décennies des millions de musulmans et de non-musulmans tues et chassés par des musulmans !!!!
Les violences les plus manifestes et sanglantes sont justement causés par la prétention de puissances (étatiques ou non) qui au nom de l’islam tentent de s’arroger un pouvoir totalitaire, et excluant. Imposer des limites à cette prétention pour faire respecter les libertés de tous est la première des mesures à prendre pour donner des chances à la paix : il en a été ainsi récemment en Egypte avec les frères musulmans.






















Et en Israël, il ne peut en être autrement. Rien ne sert de mobiliser des milliers de forces de défense quand la source de la guerre est épargnée. Et quand le négationnisme palestinien s’étale au grand jour en niant l’identité juive de cet imposant édifice sans la moindre riposte des gouvernants israéliens. Qu’attend le 1er ministre pour tenir une conférence de presse internationale sur ce sujet, où il s’entourerait d’une dizaine d’historiens et d’archéologues afin de détruire une fois pour toutes les mensonges palestiniens. Qu’attend-t-il pour saisir l’Unesco et  lui demander de classer le Mont du Temple dans le patrimoine juif ?
Rétablir la pleine souveraineté sur le Mont du Temple aura sans doute un coût. Mais il sera moindre que celui qu’Israël paye depuis 1967. De plus il règlerait le problème dans la longue durée et ôteraient aux assassins leur arme principale. Car le dit ‘’statu-quo’’ correspond exactement au ‘’Clou de Djeha’’, ce personnage de contes d’Orient et d’Afrique du Nord,  incarnant la ruse : en vendant sa maison, mais en gardant, par contrat, la propriété d’un seul clou, il rendit impossible la vie du nouveau propriétaire, lequel exaspéré, préféra lui laisser céder la maison qu’il venait d’acheter !
A bon entendeur, shalom !
JP Lledo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire