1 juil. 2016

L’ère de la calomnie, par Hannah (Boker tov Yerushalayim)

Cette information n’a pas fait la une. Elle a été surtout diffusée en Israël, et dans les journaux juifs. Et pourtant…
Voici la traduction d’un article repris sur le site de UN Watch :
GENÈVE, le 25 mai –
Lors de l’assemblée de l’O.M.S (Organisation Mondiale de la Santé), le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et d’autres Etats de l’U.E ont voté aujourd’hui en faveur d’une résolution de l’O.N.U, coparrainée par l’ensemble des états arabes et la délégation palestinienne. Selon cette résolution, Israël est le seul pays contrevenant à la santé mentale, physique et environnementale» dans le monde. Une délégation de l’O.M.S a été chargée d’enquêter et de faire un rapport sur « les conditions de santé dans le «territoire palestinien occupé» et dans «le Golan syrien occupé». Ce rapport sera à nouveau à l’ordre du jour  lors des réunions de l’année prochaine.
En revanche, l’assemblée de l’ONU n’a pas abordé les sujets suivants :
– les bombardement des hôpitaux syriens par l’aviation syrienne et russe,
– la privation d’eau et de nourriture pour des millions de Yéménites lors des bombardements et du blocus saoudiens.
Sur les 24 points inscrits à l’ordre du jour de la réunion, un seul, l’article n° 19, a été axé spécifiquement sur et contre Israël, alors qu’aucun autre pays n’était condamné.
«L’O.N.U a atteint de nouveaux sommets d’absurdité aujourd’hui», a déclaré Hillel Neuer, le directeur exécutif de UN Watch, «en adoptant une résolution qui accuse Israël de violer les droits à la santé des Syriens sur le Golan, alors qu’en réalité des hôpitaux israéliens traitent tous les jours et sauvent les vies de Syriens fuyant le régime barbare d’Assad.
La Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne devraient avoir honte d’encourager au détournement des buts de l’assemblée annuelle de l’O.M.S. Ces pays détournent un temps précieux, de l’argent et des ressources des priorités mondiales en matière de santé, dans le seul but de discréditer Israël. Ce qui est incroyable, c’est que tous ceux qui sont déjà entrés dans un hôpital israélien* savent qu’ils fournissent des soins de première qualité à tous*, à des milliers d’Arabes palestiniens, ainsi qu’aux Syriens* fuyant Assad » a t-il ajouté.

« Dans le même temps », a déclaré Hillel Neuer, « UN Watch félicite les États-Unis, le Canada, l’Australie, le Paraguay, le Guatemala, la Micronésie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui se tiennent aux côtés d’Israël et s’opposent à ce dénigrement politique. »
Les Etats-Unis et Canada ont tous deux pris la parole aujourd’hui pour s’opposer fermement à l’exercice anti-Israël.
La résolution a été adoptée à 107 voix pour,  8 abstentions et 58 absents. La résolution appelle à fournir des rapports sur une série de violations israéliennes présumées, y compris sur «l’impact de l’occupation prolongée et les violations des droits de l’homme sur la santé mentale, la santé physique et environnementale dans «le territoire palestinien occupé».
Le texte a également adopté trois rapports mandatés par la résolution parrainée par les pays arabes l’an dernier sur le même sujet.
En soutenant cette  mesure, les Etats de l’U.E. se sont joints à l’hallali politique d’Israël, sous la forme d’un débat spécial, trois rapports de guingois, la résolution elle-même, la publication de communications de divers pays, y compris une proposition palestinienne, texte incendiaire de 59 pages, qui se plaint de « la barrière raciste de séparation», tout en blâmant Israel pour l’augmentation des accidents de la circulation palestiniens car les Arabes craignent d’être «poursuivis par des colons.»
Les Syriens se sont lancés comme toujours dans des délires antisémites de conspiration juive mondiale et ont proposé comme document officiel un texte, truffé d’expressions antisémites, qui prétend que «les autorités d’occupation israéliennes « continuent » de pratiquer de expériences médicales sur les prisonniers syriens et arabes et de leur injecter des virus pathogènes ».
Alors qu’Israël soigne des milliers de blessés et de malades en provenance de Syrie, le régime damascène accuse Israël de comploter contre lui et de soigner les « terroristes armés de Jabhah al-Nusrah » (rebelles sunnites proches d’Al Qaida) afin qu’ils puissent « reprendre leurs activités terroristes subversives dirigées contre des citoyens pacifiques du pays et ses infrastructures. »
Plusieurs pays ont pris la parole avant le vote.
L’Iran a déclaré Gaza était sous «un blocus inhumain. » La Syrie a déclaré: «les forces israéliennes d’occupation continuent leurs pratiques immorales, qui sanctionnent notre peuple dans le Golan. »
L’Egypte a accusé Israël de « mépris des droits fondamentaux de l’homme. » Le Pakistan a parlé de « la dévastation du système de santé dans les territoires occupés» d’Israël et d’une «vague de terreur contre la population civile palestinienne. »
Le gouvernement du Venezuela a dit que les Palestiniens  avaient besoin de médicaments mais que la puissance occupante, Israël, s’y opposait.
UNRWA, qui a reçu plus de 400 millions de $ de la part des États-Unis l’année dernière, a déclaré que les causes profondes des problèmes médicaux palestiniens sont dues aux « atteintes aux droits fondamentaux de l’homme à la suite de la politique des autorités israéliennes. »
Tous ces discours ont été accueillis avec des débordements de joie dans la salle, les médias et les représentants des ONG, ont ricané et se sont moqués lorsque le délégué israélien a pris la parole pour dénoncer une résolution de nature politique .
L’Union Européenne a rejoint les chacals.
Si l’U.E avait voulu, elle aurait pu remettre les pendules à l’heure et prendre position contre cette diabolisation de base de l’Etat juif. Malheureusement la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et tous les autres Etats de l’U.E ont décidé de se conduire honteusement et ont  rejoint les chacals en votant pour la résolution d’aujourd’hui.
Les Etats de l’U.E auraient pu présenter leur propre résolution sur la façon dont la Syrie a tué des centaines de milliers de ses propres citoyens, détruisant les droits à la santé du peuple syrien.
Pourtant, l’U.E. a préféré se taire sur ce sujet.  Au lieu de cela, l’U.E. a justifié son vote en affirmant dans son discours que la résolution d’aujourd’hui était purement technique. Nous savons depuis longtemps qu’il s’agit d’un échange de bons procédés entre Bruxelles et Ramallah: l’O.L.P soumet un texte des plus incendiaires au début, en sachant qu’il sera révisé ultérieurement, permettant ainsi aux Européens de prétendre qu’ils ont accepté un texte «équilibré». On attend d’Israël qu’il soit content d’avoir été lynché avec une corde plus fine.
Le mois dernier, la France et l’Espagne ont voté pour une résolution parrainée les Arabes à l’U.N.E.S.C.O qui accusait avec violence Israël était d’établir de fausses tombes tombes juives  à Jérusalem.
Cette assemblée, par son vote d’aujourd’hui, a gaspillé le temps compté et les ressources limitées de l’O.M.S. Afin de dépeindre Israël comme seul contrevenant au monde à la santé, alors qu’en fait, Israël est un phare pour toute la région pour ce qui est de promouvoir et respecter les droits à la santé de tout être humain. L’U.E tombe actuellement dans l’irrationalité totale.
Une fois de plus, l’Etat juif est un bouc émissaire pour tous les problèmes de santé du monde. L’U.E, les organisations onusiennes et l’OMS trahissent la cause de l’humanité et les principes mêmes sur lesquels elles ont été fondées. Toutes ces instances internationales se conduisent comme le faisait l’Europe médiévale lorsqu’elle accusait les Juifs d’empoisonner les puits.
jews-poisoning-wells
 Le représentant d’Israel, Omer Caspi,  a répondu: « Cet après-midi nous avons eu fois de plus assisté à une cérémonie rituelle visant à déshonorer Israël.  Ce cynisme est sans limite. Je parle du cynisme de tous ceux qui soutiennent cette décision et détournent leur yeux, leurs oreilles et leur cœur bien loin des réelles urgences médicales et  consacrent un temps pourtant précieux à des manœuvres politiques sordides ».
Il a ensuite rappelé mais en vain ce qu’étaient réellement la Syrie et l’Autorité palestinienne.
L’Europe médiévale, c’est bien loin mais les mêmes accusations furent reprises tout au cours des siècles, et jusqu’à maintenant en Occident et dans le monde musulman dont les organisations internationales sont les complices.

Norvege accusation de'empoisonnement de puits palestiniens
En 2013, le Syndicat Norvégien des Employés Municipaux et Généraux accuse Israël d’empoisonner l’eau des puits des Palestiniens.
Oxfam Belgium.jpg orange sanglante
En Belgique, le quotidien flamand De Standaard publie l’interview d’un photographe, Cedric Gerbehaye, auteur d’un documentaire produit par l’O.N.G française Action contre la faim dans lequel il est dit que les colons empoisonnent parfois les puits. Le film est montré dans les écoles belges.

L’un des responsables de l’ONG européenne OXFAM, Ben Phillips explique que « l’eau des Palestiniens est empoisonnée ! ». La même OXFAM en Belgique avait sorti ce poster avec une orange dégoulinante de sang.

Je me souviens avoir reçu il y a une vingtaine d’années, alors que je vivais encore en France, une lettre anonyme, en fait un tract appelant au dépistage rapide du SIDA, sur lequel il avait été inscrit Juifs =SIDA et une tache brun rouge maculait la feuille:


Des exemples comme ceux-là, je pourrait vous en donner des centaines. De nombreuses décisions comme ces résolutions sont prises actuellement par des gens qui sont, soit lâches et corrompus, soit antisémites et les deux éventualités peuvent aller de pair*.
 
Il y a 68 ans naissait l’état d’Israël. Il y a 68 ans aussi, Staline envoya au goulag le docteur Sergueï Sergueïvitch Youdine, un Juif bien sûr, pour participation à une conspiration sioniste et tentative de nuire à la santé de ses concitoyens.

Serguey Sergueyevitch Youdine

(Dr Yudine, portrait de Mikhail Nesterov)
Le Dr Youdine, qui avait été décoré pour son courage pendant la première guerre mondiale, qui avait révolutionné la transfusion sanguine et créé la première banque du sang en URSS, ne survécut pas longtemps après sa libération en 1953. Il survécut juste assez pour être le témoin d’une vague d’arrestations et d’élimination d’un bon nombre de médecins  et pharmaciens juifs, dans ce qui fut appelé « le complot des blouses blanches ».

Le journal français l’Humanité publia alors ce texte :
« Lorsque, en Union soviétique, est arrêté le groupe des médecins assassins travaillant pour le compte des services d’espionnage terroristes anglo-américains […], alors, la classe ouvrière applaudit de toutes ses forces ».

Pour triompher le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien avait écrit Edmund Burke en son temps mais que dire de ceux qui les encensent et  encouragent les dictateurs, les assassins comme Staline, Hitler, Bachar, Mahmoud Abbas et bien d’autres encore?

A bientôt,
* L’accès aux soins pour les Arabes israéliens et les Palestiniens :
Hier mon mari et moi étions à l’hôpital: la plupart des patients étaient des Arabes et les soignants indifféremment Arabes ou Juifs. Seuls des personnes de mauvaise foi peuvent contester cet état de faits existant dans tous les centres médicaux israéliens.
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2014/04/25/la-haine-gratuite/
* L’aide aux syriens :
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/09/18/les-trois-crimes-de-damas/
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2015/02/19/jerusalem-dossier-medical/
http://edition.cnn.com/videos/world/2013/08/25/pkg-clancy-israel-syria-wounded.cnn
* Texte en anglais d’UN Watch :
http://www.unwatch.org/un-vilifies-israel-worlds-violator-health-rights/
* Texte du discours d’Omer Caspi :
http://embassies.gov.il/UnGeneva/Health/WHO/Pages/WHA69-Plenary-and-Committee-B-Statements.aspx
* Un article tristement instructif et qui en plus ne concerne que la période allant de 1945 à 1953, alors qu’a ce moment là personne ne parlait ouvertement d’antisémitisme:
http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=LCS&ID_NUMPUBLIE=LCS_005&ID_ARTICLE=LCS_005_0171

https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2016/05/29/lere-de-la-calomnie/ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire