9 févr. 2017

A Gaza, cachez ces kalashnikovs que je ne saurais voir, par InfoEquitable

Des terroristes de Gaza ont tiré une fusée sur le territoire israélien le 6 février, entraînant une riposte de l’armée israélienne qui a détruit plusieurs cibles du Hamas. Mohammed Abed, le bien connu photographe de l’AFP à Gaza dont InfoEquitable a déjà souligné les manipulations, était sur place. Il a pris ce cliché qui a fait le tour du monde.

On retrouve la photo en France (L’Obs), en Grande-Bretagne (Daily Mail), en Allemagne (Suddeutsche Zeitung), en Israël (Haaretz), aux Emirats arabes unis (Emarat Al-Youm) et même en Chine (China News). L’AFP indique que « des Palestiniens » courent se mettre à l’abri.
Le monde entier peut donc s’imaginer ces pauvres civils pris pour cible par la puissante aviation israélienne.

Cette vidéo de l’agence allemande Ruptly appartenant à la chaîne russe RT a été prise du même endroit et au même instant (voitures, poteaux électriques sont les mêmes). Elle est comiquement intitulée : « Etat de Palestine : des pêcheurs blessés alors qu’Israël lance des frappes aériennes sur Gaza. »


Des pêcheurs aussi bien équipés, on n’en a encore jamais vu :



Des cannes à pêche de type Kalashnikov ?
Remarquons que l’AFP n’est pas d’accord avec Ruptly. Pour elle, c’est une ferme qui aurait été touchée. Elle a même trouvé de pauvres poulets gazaouis sauvagement tenus par les pattes et présentés comme preuves, ainsi qu’un « fermier » qui affirme « Ils ont ciblé la ferme avec 4 fusées par avion. » Quelle précision ! On notera, et nous en sommes ravis, le champ verdoyant situé derrière lui, alors que reviennent périodiquement les complaintes sur le manque d’eau à Gaza. « Il n’y a pas de militants ou de résistance ici » (seulement des pêcheurs, sans doute…).
Le photographe Mohammed Abed cadre donc ses photos de manière à ne pas laisser voir que les « Palestiniens », victimes de bombardements, sont des miliciens armés. Or, coupée de son contexte, une information devient vite désinformation. Cela ne dérange pas l’AFP qui tweete même sans le moindre commentaire cette vidéo de propagande incriminant Israël, alors que le mouvement islamiste totalitaire Hamas règne en maître sur le territoire et contrôle toute information en sortant.

BFM TV mélange tout
Au moins, l’AFP ne s’est pas trompée de destination. On ne peut pas en dire autant de BFM TV qui, dans son zèle à vouloir voir des colonies partout, a publié cette photo :



La légende :
Une colonie Israélienne vue depuis la ville d’Hébron dans la bande de gaza
Il paraît donc que Hébron est dans la bande de Gaza. Enfin, de gaza, car quitte à être mauvais, autant l’être sur tous les plans : en histoire, en géographie et en orthographe.

Nous retiendrons en tout cas que certains médias voient des « colonies » même là où il n’y en a pas (il n’y a plus un Israélien à Gaza depuis 2005) : leur mention ne sert qu’à stigmatiser Israël, peu importent les faits.

Toutes ces opérations de propagande produisent leur effet car le consommateur moyen de médias absorbe les images sans avoir le temps de se poser de questions. A vous, chers lecteurs, de partager et faire partager ces analyses pour empêcher le public d’être dupé.

Concluons sur des images d’archive d’une alerte rouge, la sirène retentissant comme hier à Ashkelon. Si la fusée tirée depuis Gaza n’a pas fait de victimes, elle a effrayé des milliers de civils au moment où ils sortaient pour aller travailler et c’était bien là le but.
Lorsque l’alarme sonne, un résident d’Ashkelon située à seulement quelques kilomètres de Gaza n’a que 30 secondes pour se mettre à l’abri. C’est une guerre psychologique, mais cela, les médias ne le diront pas.

http://www.infoequitable.org/a-gaza-cachez-ces-kalashnikovs-que-je-ne-saurais-voir/


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire