22 mars 2017

(Vidéo) Conseil des droits de l’homme des Nations Unies; Israël accusé de pratiquer l’apartheid. La réponse fracassante de Hillel Neuer met tout le monde K.O, par Jo Golan

Pas de jours de relâche pour le cirque : comme d'habitude, la farce grotesque continue au conseil des droits de l'homme (s'il n'est pas israélien).


Comme à son habitude et de manière traditionnelle  le conseil des droits de l’homme des Nations Unies avait pour ordre du jour de faire condamner Israël . L’ironie de toute cette mascarade c’est que ces accusations viennent de pays musulmans où la notion des droits de l’homme est a mettre au même niveau que celle du respect pour la cause animale, soit quasi néante.

Voici les divers témoignages de ces pays « démocratiques » ou règne la liberté et le respect de la personne donnant la leçon à Israël.
OLP: « Israël a utilisé les pires formes d’abus, de nettoyage ethnique et a imposé un régime d’apartheid ».
Qatar: « Israël continue d’exercer l’apartheid en Palestine, ce qui constitue un crime contre l’humanité ».
Soudan: « La violence et le terrorisme sont exercés contre le peuple palestinien ».
Syrie: «Violations incluant la construction de murs d’apartheid … pour légitimer le vol de terre et pour judaïser Jérusalem.
Bahreïn: «Le mur de séparation est un exemple de la politique d’apartheid pratiquée par Israël … pour légitimer le vol de terre et pour judaïser Jérusalem.
Bahreïn: « Le mur de séparation est un exemple de la politique d’apartheid pratiquée par Israël. »
Arabie Saoudite: « Les pratiques israéliennes sont la discrimination et l’extrémisme … »

ONU Watch (Directeur exécutif Hillel Neuer) : Monsieur le Président, permettez-moi tout d’abord de dire ce qui suit : tout ce que nous venons d’entendre venant des pays les plus violents vis-à-vis des droits de la personne, des droits des femmes, de la liberté de religion, de la presse , de la liberté d’expression est absolument faux (…)
Au cours du week-end, le président Abbas a annoncé qu’il remettait sa plus haute médaille à Rima Khalaf, qui a démissionné de la Commission économique et sociale de l’Asie occidentale, une agence des Nations Unies basée à Beyrouth de 18 Etats arabes, après que le Secrétaire général Guterres lui a demander de retirer un rapport absurde qui accusait Israël « d’apartheid » (…)

[Interruption des objections des Palestiniens, de l’Égypte et du Pakistan.]

Le président donne la parole à UN Watch.
Merci, Monsieur le Président.
Les 1,5 million d’Arabes d’Israël, quels que soient les défis auxquels ils sont confrontés, jouissent de pleins droits, du droit de vote et d’éligibilité à la Knesset, ils travaillent comme médecins et avocats, ils siègent à la Cour suprême.

Maintenant, j’aimerais demander aux membres de cette commission, qui a commandé ce rapport, les États arabes dont nous venons de parler. L’Egypte, l’Irak et les autres :
Combien de Juifs vivent dans vos pays ? Combien de Juifs vivaient en Égypte, en Irak, en Jordanie, au Koweït, au Liban, en Libye, au Maroc ?
Avant, le Moyen-Orient était plein de Juifs.
L’Algérie comptait 140 000 Juifs. Algérie, où sont vos Juifs ?
L’Égypte avait 75 000 Juifs. Où sont vos Juifs ?
La Syrie, vous aviez des dizaines de milliers de Juifs. Où sont vos Juifs ?
Irak, vous aviez plus de 135 000 Juifs. Où sont vos Juifs ?

Monsieur le Président, où est l’apartheid ?
Pourquoi y a t-il une commission des Nations Unies sur le Moyen-Orient qui n’inclut pas Israël ? Depuis les années 1960 et les années 70, ils refusent d’inclure Israël. Où est l’apartheid, Monsieur le Président ?
Monsieur le Président, pourquoi nous réunissons-nous aujourd’hui sur un point de l’ordre du jour qui vise un seul État, l’État juif ?.
Où est l’apartheid, Monsieur le Président ?

La chambre du Conseil de sécurité des Nations Unies se tait un long moment.

http://www.europe-israel.org/2017/03/video-conseil-des-droits-de-lhomme-des-nations-unies-israel-accuse-de-pratiquer-lapartheid-la-reponse-fracassante-de-hillel-neuer-met-tout-le-monde-k-o/ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire