26 mai 2017

Les importantes conclusions à tirer du voyage de Donald Trump, par Stéphane Juffa

L’analyse de Stéphane Juffa, au micro de Jim Mosko, dans le cadre de l’émission Bruxelles-Métula sur Radio Judaïca https://youtu.be/JaUwZlYBLRw (Youtube).
 
Au sommaire :
 
LA VISITE DE DONALD TRUMP EN ISRAËL  s’est entièrement jouée lundi soir lors du dîner en tête-à-tête avec Binyamin Netanyahu. Les deux thèmes ouvertement évoquées par le président américain (au Musée d’Israël) ont été la mobilisation de Washington face à l’Iran, aux côtés de Riyad et Jérusalem, avec la promesse que Téhéran n’obtiendrait jamais la bombe atomique, et la nécessité de mettre à profit le rapprochement israélo-sunnite pour faire la paix avec les Palestiniens.
 
Pendant ce temps, et dans la plus parfaite discrétion, le Premier ministre israélien a donné son accord de principe pour intégrer l’initiative soutenue par le Roi Slimane, le Maréchal al Sissi et le Président Trump, à savoir : la création d’un Etat palestinien démilitarisé, avec un droit d’intervention israélien qui durera jusqu’à la disparition totale du terrorisme, avec Tsahal qui gardera le contrôle du Jourdain, et des ajustements de frontière permettant d’inclure en Israël les trois blocs d’implantations principaux. Plus question de rendre le Golan aux Syriens, ni d’accueillir les descendants des réfugiés palestiniens de 48.
 
Aucune annonce n’a été faite sur cette avancée pour ne pas générer de crise gouvernementale en Israël avant que les termes de l’entente soient synchronisés entre tous les partenaires et acceptés par l’Autorité Palestinienne.
 
LES MEGA-CONTRATS D’ARMEMENT AVEC RIYAD (380 milliards de dollars) CONSTITUENT-ILS UNE MENACE POUR ISRAËL ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire