12 juin 2017

TV chinoise : honteuse accusation d’un dirigeant de Shovrim Shetika, par Shraga Blum

La méthode la plus facile pour les diffuseurs de propagande, y compris les délateurs juifs – car il y en a – est de déverser leurs mensonges envers des publics qui n’ont aucune notion de ce qui se passe en Israël ni aucun moyen de vérifier ce qu’ils avancent. C’est ce qu’a fait de manière particulièrement odieuse Yehouda Shaoul, l’un des dirigeants de l’organisation Shovrim Shetika, lors d’un interview à la grande chaîne de la télévision chinoise CGTN.
 
Plus c'est gros, mieux ça passe.
Yehouda Shaoul, ancien réserviste, a notamment déclaré avoir utilisé des enfants arabes palestiniens comme boucliers humains ! Et non seulement il a proféré ces mensonges, mais il a insisté en disant qu’il la fait… des  centaines de fois !

Pour « l’anecdote », la journaliste a voulu faire intervenir un membre de l’organisation Réservistes au Front, qui lutte contre les calomnies de Shovrim Shetika, mais Yehouda Shaoul a refusé sous peine d’annuler l’interview. Les deux interviews se sont donc déroulées séparément.

Il est facile d’imaginer les dégâts causés à Israël par les vermines de type Shovrim Shetika, B’Tselem, Shalom A'hshav et Cie. Leur propagande empoisonne les esprits à travers le monde et alimente fortement la haine d’Israël et l’antisémitisme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire