14 sept. 2019

J’entends plus les grévistes de la RATP que les anti-PMA, par Elisabeth Lévy

Une bonne partie des Français semble être prête à batailler et à faire grève pour qu’on ne touche pas aux retraites. Mais curieusement, il n’y a pas grand monde pour se révolter contre le bouleversement autrement plus important que représente la PMA.

Nous sommes obsédés par nos droits. Ils sont notre unique boussole, le seul critère à l’aune duquel nous jugeons nos gouvernants. En font-ils assez pour étendre mes droits et ceux de ma communauté ? Il ne suffit pas en effet, que nos vieux droits, ceux que nous tenons pour acquis, soient respectés: la marche du progrès doit en charrier chaque jour de nouveaux. Nous avons le droit à un enfant autant qu’à une retraite.

Macron a menti : il y a deux fois moins d’incendies en Amazonie que sous l’ex-gouvernement de gauche, par J.P. Grumberg

La nature du discours démagogue, c’est l’intention de déclencher des peurs pour faire accepter l’inacceptable au peuple. Avec ses propos catastrophes sur les incendies d’Amazonie, Emmanuel Macron a menti pour exciter les peurs par bassesse politique et pour pomper plus d’argent aux contribuables sans qu’ils rechignent.

Macron a parlé d’une « crise internationale » alors que les incendies de cette année sont non seulement du même niveau que la moyenne des dix années passées, mais surtout, ils sont deux fois moins importants que dans les années 2000 -– quand il y avait un gouvernement de gauche et donc qu’aucun média ne disait rien.

13 sept. 2019

Rokhaya Diallo dans les pas de Jean-Marie Le Pen ? par Benoît Rayski

Elle projette un éclairage surprenant sur la plus grande tragédie du siècle dernier

En son temps, Jean-Marie Le Pen déclara que le génocide juif était « un point de détail » dans l’histoire du XXe siècle. C’était passablement infâme. On en parla beaucoup. Rokhaya Diallo a contourné cet écueil. Et a trouvé un « détail » auquel personne, avant elle, n’avait pensé. Selon la militante, il n’y a pas eu de génocide juif, parce que les Juifs n’ont pas été exterminés « en tant que groupe ». Elle précise, répondant à ses détracteurs, que les Juifs n’ont pas été anéantis, en « raison de la couleur de leur peau ». En effet, les Juifs étaient bêtement blancs ! Que n’ont-ils eu l’idée d’être verts, bleus ou rouge ? Dans ce cas, la charmante Rokhaya Diallo aurait reconnu leur génocide…

Rokhaya Diallo nous ressort presque le point de détail

Alors suivons, ou plutôt essayons de suivre, son raisonnement.

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde, par Benoît Rayski

Ça commence assez tristement, mais plutôt doucement. Les enseignants défilent devant les étudiants pour décliner leur profession de foi. À peu près toujours les mêmes mots : « Je mettrai toute mon énergie à combattre le racisme », « Je serai toujours, et en permanence, du côté des racisés ». Les étudiants les adoubent ou pas.
Ainsi faisait la plèbe romaine quand après un combat de gladiateurs, elle pointait son pouce vers le haut ou vers le bas. Ça s'est passé il y a quelques temps à l'Université d'Evergreen. Là-bas, ce sont les étudiants qui choisissent les professeurs. Ces derniers sont au service des étudiants, mais surtout d'une grande et noble cause : l'antiracisme. Evergreen, on l’aura compris, est une université très, très progressiste.

Les laïcs d’Israël, le dossier du mois de Menora

Etre laïc en Israël : choix de vie, revendication politique ou définition en creux, par opposition au reste de la société ? Plus que toutes les autres facettes de la société israélienne, celle des laïcs, ou désignés comme tels, est peut-être la plus difficile à cerner, mais aussi la plus stimulante pour tout ce qu’elle dit de l’évolution d’Israël, du projet sioniste, du rassemblement des exils et des cultures.
Pour tenter de comprendre qui sont ces laïcs israéliens, Menora.info vous propose de les approcher au plus près des chiffres et des études qui les ont scrutés sous toutes les coutures, mais aussi d’entendre quelques-uns de ces laïcs, laïcistes ou de ceux qui réfléchissent à cette condition particulière. Le sujet en Israël, est un de ceux qui produit le plus de littérature. Signe que l’Etat-nation du peuple juif a encore à réfléchir sur sa propre définition.
http://menora.info/les-laics-disrael/

Dans les gènes de l’Etat juif : l’Orchestre philharmonique d’Israël. Merci Zubin Mehta, par Israelvalley Desk

La Philharmonie de Paris accueille le grand chef indien pour sa dernière tournée à la tête de l’Orchestre philharmonique d’Israël. Zubin Mehta a notamment contribué à enrichir le rapport particulier qu’entretient le pays avec la mémoire, promouvant de nombreux créateurs israéliens, multipliant les propositions programmatiques, favorisant l’enseignement musical.
Revenons sur l’histoire de l’orchestre qu’il dirige depuis plus de 40 ans.
Premières décennie (1936 – 1946)
Le 26 décembre 1936, le Palestine Orchestra était né. Le grand violoniste et musicien juif d’origine polonaise Bronislaw Huberman, qui pressentait la Shoah, a persuadé 75 musiciens juifs des grands orchestres européens d’immigrer en Palestine, créant ce qu’il a appelé la « matérialisation de la culture sioniste dans la patrie » sur les dunes de sable de Tel-Aviv. Huberman a invité le plus grand chef d’orchestre du moment, Arturo Toscanini, à diriger le concert d’ouverture présenté à la foire du Levant à Tel-Aviv le 26 décembre 1936. Toscanini a abandonné son célèbre orchestre NBC pendant plusieurs semaines « pour prêter un soin paternel au nouveau-né ». Le grand Maestro, qui avait auparavant échappé à l’ascension du fascisme dans son pays d’origine, l’Italie, a déclaré : » Je le fais pour l’humanité …  »

France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ? par H16

Il est maintenant de notoriété publique qu’en Europe, la France jouit d’une natalité extraordinaire : outre un ratio de 1,87 enfants par femme, envié par les autres pays européens, son efficace administration statistique y a clairement recensé 67 millions d’habitants avec une précision assez peu discutée. Mais ce n’est rien à côté de sa couverture sociale qui, de particulièrement généreuse, vient ces derniers jours de passer au niveau légendaire.
On apprend ainsi, par le truchement pratique d’un petit tweet de Charles Prats, magistrat qui a été en charge de la coordination de la lutte contre la fraude aux finances publiques au ministère des finances de 2008 à 2012, que notre vigoureux pays peut aussi s’enorgueillir de recenser 84,2 millions d’individus bénéficiant de près ou de loin de notre système social :

12 sept. 2019

Le syndrôme psychique de l’élite française, par Shmuel Trigano



L’acte terroriste de Villeurbanne nous donne l’occasion d’une analyse à ciel ouvert d’un syndrome étonnant et inexplicable rationnellement, qui obère la psychologie collective et le système de communication symbolique propre à la politique française. C’était très « instructif » (et ô combien accablant) de suivre pendant deux-trois jours les chaînes réputées « informatives » et observer comment se déploie un exercice collectif d’égarement collectif sous la houlette des journalistes et de leaders d’opinion. Pendant des heures et des heures, ces aréopages ont trituré dans tous les sens l’événement en se demandant pourquoi le meurtrier avait commis ce crime répugnant, pour quelles raisons... Ils n’ont pas encore trouvé.

11 sept. 2019

Israël protège des plantes aromatiques… pour nuire aux Palestiniens, estime Le Monde ! par InfoEquitable

Pauvres Palestiniens. Même lorsqu’ils cueillent des plantes pour se nourrir, Israël les harcèle ! C’est en substance le message de la journaliste Claire Bastier dans un article publié par Le Monde qui assure que la protection des espèces n’est qu’un « prétexte » utilisé par Israël pour imposer une « réglementation culturellement discriminante ».


L’article déplore l’interdiction faite en Israël de cueillir des herbes protégées, dont une variété d’origan appelée zaatar, la sauge et le cardon. La mesure, qui s’applique à tous les citoyens, ne serait en fait qu’une brimade à l’encontre des Arabes et des Palestiniens qui en raffolent.
Or cette restriction est justement en passe d’être assouplie. Un ministre a annoncé la levée de l’interdiction de la cueillette à des fins personnelles. Mais au lieu de se réjouir d’une évolution qui devrait satisfaire les cueilleurs, la journaliste exploite cette nouvelle en fustigeant tout de même Israël pour avoir appliqué l’interdiction jusqu’à présent.

Quand la Ligue islamique mondiale tente de manipuler Emmanuel Macron, par Barbara Lefebvre

Emmanuel Macron et Edouard Philippe étaient annoncés au programme d’une conférence organisée par la Ligue islamique mondiale. Alerté par une première enquête de notre chroniqueuse, l’essayiste Barbara Lefebvre, l’Elysée a démenti dans la soirée du 9 septembre toute participation présidentielle. Néanmoins la lenteur de leur réaction interpelle, de même que la stratégie des organisateurs. Récit.
Lors de sa conférence de presse post-Grand Débat, le 25 avril dernier, le président de la République s’est exprimé sur « le  communautarisme qui s'est installé dans certains quartiers de la République [et ces] gens qui au nom d'une religion poursuivent un projet politique, celui d'un islam politique qui veut faire sécession avec notre République ». Emmanuel Macron avait mimé un air grave pour annoncer que le gouvernement serait « intraitable ». Or, le président de la République et le Premier ministre ont été annoncés -- en ouverture pour le premier et en clôture pour le second -- à une journée de réflexion œcuménique sous l’égide de… la Ligue islamique mondiale (LIM), organisation dont l’histoire et les actions relèvent de l’islam politique le plus achevé. La LIM a-t-elle piégé l’exécutif ?

Vidéo : La Macronie déroule un tapis rouge pour la Ligue islamiste mondiale, par Yves Mamou

La Ligue islamique mondiale, qui prône un islam politique et intransigeant, tiendra son prochain colloque à Paris le 17 septembre. Scandale, l'événement est avalisé par l'Elysée, à travers un partenariat avec la Fondation pour l'islam de France, dirigée par un proche d'Emmanuel Macron: Hakim El Karaoui.
[En partenariat avec le site InfoEquitable]
https://goldnadel.tv/france/la-macronie-deroule-un-tapis-rouge-pour-la-ligue-?autoplay=true&utm_content=top_image&utm_source=NewsletterGoldnadelTV&utm_medium=email&utm_campaign=nl24254&user_id=5a8420e307a1b548083b7828

L'antisémitisme musulman, par Fadiey Lovsky

http://lovskymystereisrael.pressbooks.com/
Il s'agit d'un extrait du livre Antisémitisme et Mystère d'Israël, prêt depuis plusieurs mois et que je me décide à mettre en ligne aujourd'hui à titre d'hommage à l'auteur, Fadiey Lovsky, après avoir appris qu'il venait de s'éteindre le 23 mai 2015. 
Fadiey Lovsky, né à Paris en 1914, est un des intellectuels protestants majeurs du 20ème siècle, historien, grand spécialiste des relations entre Juifs et chrétiens et parmi les fondateurs des Amitiés Judéo-Chrétiennes avec Jules Isaac, Edmond Fleg, le grand-rabbin Jacob Kaplan ...


Chapitre 7. L’antisémitisme musulman

On entend souvent dire que l’Islam a été plus doux à l’égard des Juifs que la Chrétienté. En cette matière, les statistiques et les comparaisons d’avanies ou de persécutions ont quelque chose de sordide. Mais, s’il est bien entendu que le fanatisme des uns n’excuse nullement celui des autres, il faut rappeler que notre connaissance des groupes juifs en terre de Chrétienté est incomparablement plus complète et plus détaillée que l’histoire du judaïsme musulman ; et le retentissement, au moins depuis deux ou trois siècles, des persécutions et des injustices antisémites, autrement plus profond dans les consciences chrétiennes. Les notes qu’on va lire sur l’antisémitisme musulman (et dont l’insuffisance est manifeste, et qui veulent seulement suggérer ce que serait un chapitre écrit d’après des sources qui nous sont inaccessibles) devront souvent reprendre la remarque d’un chroniqueur juif : « Dans la grande ville de Fez une terrible persécution eut lieu ; mais comme je n’ai trouvé là-dessus rien de précis, je ne l’ai pas décrite plus amplement[1] ». Un historien juif notait il y a cinquante ans que «les destinées des Juifs de la diaspora qui vivent dans les différents pays de l’Islam n’ont été étudiées et exposées par les historiens du judaïsme que dans une mesure relativement faible» et que même un événement aussi important que celui, survenu il y a à peu près 300 ans, de la conversion forcée des Juifs de l’empire persan au mahométanisme, n’est pas consigné dans les récits consacrés à l’histoire juive[2] ».

10 sept. 2019

Vidéo : Bruxelles-Métula spécial du 10 septembre 2019

Israël a dévoilé hier l’existence d’un autre site en Iran où le régime développait et testait des composants de la bombe atomique.
Cela démontre que Téhéran n’a jamais cessé de poursuivre la fabrication de l’arme atomique.
Dans un autre site similaire indiqué il y a un an à l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique par Jérusalem, à Turqezabad, les Iraniens ont recouvert la totalité des installations sous une épaisse couche de gravier, ce qui n’a pas suffi pour dissimuler les traces de 15 kilos d’uranium. Et à Abadeh, le site dévoilé hier par Binyamin Netanyahu, ils ont simplement tout détruit dès qu’ils ont compris qu’Israël l’avait localisé.

abadeh.jpg
Le site d’Abadeh en juin dernier, puis fin juillet, après son sabordement par Téhéran
Les activités de ce site étaient contraires à l’engagement pris par Téhéran dans le traité avec les 5+1 d’abandonner toutes les activités non-scientifiques autour de l’atome et, particulièrement, les développements militaires.
C’était l’engagement essentiel de la théocratie, le cœur de l’accord.
L’analyse complète et originale de Stéphane Juffa au micro de Joanna Marchi sur Radio Judaïca.

Macron, meilleur ami de la République islamique d’Iran ? par M-R Hayoun

De nombreux commentateurs de la politique étrangère de la France se posent la question des deux côtés de l’Atlantique : mais pourquoi donc l’actuel président français fait-il des pieds et des mains (c’est le cas de le dire) pour sauver un accord mort-né sur le nucléaire iranien alors que le régime des Mollahs est aux abois et que personne ne peut garantir qu’il respecte les clauses du contrat ?

Vidéo : Des nouvelles de notre pauvre monde, et de notre humanité... par G.W.Goldnadel

Hier encore, on pouvait lire dans "Le Monde" un éloge de l'historien histrion Gérard Noiriel, tandis que la veille, c'est "L'Humanité" qui encensait le terroriste Georges Ibrahim Abdallah... Voilà où en est hélas la gauche française en 2019! 

https://goldnadel.tv/media/media/des-nouvelles-de-notre-pauvre-monde-et-de-notre-h?autoplay=true&startTime=5.413345

Une vegan attaque en justice ses voisins amateurs de viande, par Atlantico



Vivant dans la ville de Girrawheen, en Australie, Cilla Carden est en lutte ouverte avec ses voisins depuis l'année dernière et est persuadée d'être devenue leur cible. Elle explique qu'elle ne peut plus profiter de son jardin car elle sentirait en permanence " les odeurs de viande et de poisson cuisant sur le barbecue ". Elle les accuse également de fumer des cigarettes et de faire rebondir des ballons de basket dans leur jardin. En conséquence, elle a décidé de porter plainte contre eux. Déboutée par la justice, elle réfléchirait à d'autres moyens d'action.
En réaction un événement a été créé sur Facebook intitulé "Barbecue communautaire pour Cilla Carden" et invite à aller faire un barbecue chez la militante vegane. Il regroupe plus de 2000 personnes se déclarant " participantes " et 7000 " intéressés ". Un avocat de Cilla Carden a prévenu les plaisantins et viandards que toute personne pénétrant dans la propriété de sa cliente serait poursuivi.
https://www.atlantico.fr/atlantico-light/3578800/une-vegan-attaque-en-justice-ses-voisins-amateurs-de-viande-2000-personnes-veulent-organiser-un-barbecue-chez-elle

9 sept. 2019

Un djihadiste de retour de Syrie réclame le versement des prestations sociales qu’il n’a pas reçues pendant cette période, par Christian Larnet



Un djihadiste de l’ISIS de retour au pays, accusé d’avoir participé à un camp terroriste et d’avoir diffusé de la propagande en faveur de groupes terroristes, exige 200 000 couronnes suédoises (18 700 euros) du gouvernement parce que l’Assurance sociale ne lui a pas versé le « soutien auquel il a droit » pendant sa détention au Royaume-Uni.

Féminisme occidental à islamométrie variable, par Liliane Messika

Jeter les burkinieuses dans l’eau du bain ?

La magnificence de " l'intersectionnalité " des luttes

À l’heure où les militantes de l’islamisme le plus rétrograde occupent les plongeoirs des piscines en criant à la discrimination religieuse, parce que le règlement intérieur interdit de les laisser se baigner déguisées en Belphégor, il convient de remettre quelques pendules à l’heure.
En premier lieu, que viennent faire des auto-proclamées féministes à soutenir la lutte de celles qui veulent exhiber le symbole de leur soumission aux mâles de leur espèce ?

Programme Bereshit 2019

6 mois en Israël pour préparer votre avenir !

Description du programme :
Le programme Bereshit offre à des jeunes hommes et femmes francophones désireux de s’installer en Israël de nouvelles opportunités d’avenir. Les jeunes stagiaires seront initiés de manière intensive à l’hébreu et à la culture israélienne. Parallèlement, ils prendront conscience de leur potentiel, seront préparés physiquement et psychologiquement pour aborder leur service militaire et civil dans l’armée israélienne. Enfin, ils partiront régulièrement en excursion à la découverte d’Israël et de l’identité juive, le tout dans une atmosphère chaleureuse et positive.
Programme sur 6 mois :

8 sept. 2019

Sa Majesté des mioches, par Elisabeth Lévy

Grande victoire politique du progressisme ! Depuis le 2 juillet, la fessée est interdite en France. Selon Elisabeth Lévy, de nos jours, le législateur et le code civil ne se contentent plus des interdictions. Ils prétendent rééduquer… Sommés d’être bienveillants, les géniteurs se font en outre pourrir la vie par des mioches -- à l’image de Greta Thunberg -- encouragés à leur rappeler leurs devoirs « écologiques » !

L’une des marques du progressisme d’État en vogue de par chez nous, c’est qu’il est pris, à intervalles réguliers, d’une pulsion de rééducation qui le pousse à se mêler de tout, y compris de nos fesses. Ainsi, après la «  révolution #metoo  », nombre d’institutions publiques et privées ont édicté des règlements, et même organisé des stages pour expliquer aux hommes comment ils devaient parler aux dames.