28 juin 2017

Un reportage au 20h de TF1 sur Sarah Halimi, par Noémie Halioua

[NdA : Grâce à l'information parue sur la fâcheuse sphère, Arte a dû se fendre d'une piteuse -- mais bien trop tardive (23 heures, il ne faudrait surtout pas que les spectateurs aient une idée trop précise et documentée de la haine antijuive du monde arabo-musulman ni de celle de l'Europe envers l'Etat hébreu) -- diffusion du reportage qu’elle avait jugé utile de censurer.

Il semble que la leçon ait porté puisque TF1 ouvre enfin le dossier sur cet assassinat. Gageons cependant que cet aspect criminel sera seul évoqué, à l'exclusion du scandale que constitue le veule silence des pouvoirs (?!) publics et celui d'une presse peu empressée à " investiguer ". 

Monsieur Edwy Plenel (et de nombreux autres), un commentaire ? Non ? Comme c'est bizarre.]
 



Ce soir, le bulletin d’information de la plus ancienne chaîne de télévision française diffusera (enfin !) un reportage au sujet de cette femme juive battue et défenestrée aux cris d’ « Allah ou-Akbar », le 4 avril dernier. 

Trois mois après le meurtre de Sarah Halimi, les grands médias généralistes s’emparent enfin de ce scandale qui s’est déroulé pendant la campagne présidentielle. En effet, un reportage au sujet de Sarah Halimi sera diffusé ce soir lors du 20h sur TF1. 

Lors de cette séquence, le frère de Sarah Halimi, William Attal, s’exprimera à visage caché. Les deux avocats de la famille, Me Buchinger et Me Goldnadel, expliqueront leurs revendications et commenteront la récente décision de porter plainte contre les agents présents dans l’immeuble lors du meurtre pour « non-assistance à personne en danger ». 

Pour rappel, cette française de confession juive, âgée de 65 ans, mère de trois enfants et retraitée, a été torturée à son domicile aux cris d’ « Allah ou-akbar » puis défenestrée. L’autopsie révélera plus d’une vingtaine de fractures sur son corps et son visage. Son agresseur, Kobili Traoré, 27 ans, est un voisin. Tandis qu’il s’acharne sur Sarah Halimi, il la qualifie de « Sheitan » (démon en arabe), déclame des sourates du Coran et crie « Allah akbar» plus d’une dizaine de fois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire