3 sept. 2017

Des chiffres chocs : le chômage des musulmans en Israël est de 6,7% alors que dans le monde arabe, il est de 30%, par Nisso Amzar

[NDLR : ces statistiques sur les musulmans persécutés en pays d'apartheid doivent faire immédiatement l'objet d'une résolution anti-israélienne. Que font Bande De Salauds et Capjpo ? 
On se demande vraiment pourquoi une forte majorité de musulmans israéliens ne voudraient pour rien au monde se retrouver dans un pays arabe judenrein.]
 
En l’honneur de l’Eid al-Adha qui aura lieu ce week-end, le Bureau central des statistiques d’Israël (CBS) a publié plusieurs statistiques sur la population musulmane israélienne, y compris le nombre de musulmans en Israël, le taux de croissance de ce secteur et d’autres données concernant l’emploi, l’éducation et les statistiques financières.
 
Des dattes Majdoul [les meilleurs du monde] emballées par des travailleurs palestiniens dans une usine d'emballage de la vallée du Jourdain en Israël (Melanie Lidman/Times of Israel)
Les données du Bureau montrent que 1,534 million de musulmans ont résidé en Israël en 2016, soit 17,7 % de la population du pays. Au cours de la dernière année, leur nombre a augmenté de 36,000 personnes. Le taux de croissance annuel de la population musulmane est resté constant au cours des trois dernières années, restant à 2,4 % par an, toujours le plus élevé parmi les minorités en Israël.


CBS a cité Jérusalem comme la ville avec le plus grand nombre de résidents musulmans, 320,000 au total, représentant 36,2 % de sa population et 21 % du nombre total de musulmans en Israël. La deuxième plus grande concentration de musulmans au pays est à Rahat, dans le Néguev, où vivent 64,300 musulmans.
 
Le taux de fécondité dans la société musulmane diminue cependant de 4,7 enfants par femme en 2000 à 3,2 enfants aujourd’hui. C’est toujours le taux de natalité le plus élevé en Israël. Grâce à cette statistique, ainsi que d’autres, la population musulmane est relativement jeune, le nombre d’enfants et de jeunes adultes dépassant largement celui des personnes âgées. Environ 35 % de la population musulmane à de 0 à 14 ans, alors que seulement 3,9 % de la population a 65 ans et plus.

En ce qui concerne l’emploi, les données CBS montrent que le taux de chômage chez les musulmans est de 6,7 % -- un taux à faire blêmir les musulmans de France. A la Courneuve par exemple, 30 % des musulmans sont au chômage !

Dans l’enseignement supérieur, une croissance a été notée dans le nombre de diplômés.
Une autre perspective comparative intéressante est la répartition du revenu du ménage. “ La dépense mensuelle moyenne totale de consommation dans les ménages musulmans est de 13,202 shekels, contre 15,930 dans les ménages juifs ”, a déclaré le rapport de CBS.

La répartition des dépenses montre que 23 % des dépenses des ménages musulmans sont consacrées à la nourriture, contre seulement 15,5 % chez les juifs. Le logement, quant à lui, représente 19,7 % des dépenses musulmanes comparativement à 25,5 % chez les juifs. Dans la connectivité web, 37,8 % des ménages musulmans jouissent des connexions Internet, un chiffre faible par rapport aux 78,8 % du secteur juif (les prix des forfaits internet commencent à 70 shekels par mois). Les musulmans israéliens reçoivent presque tous la télévision par satellite (90 %).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire