3 sept. 2017

Installation de l’Iran aux portes d’Israël: Tsahal lance un signal d’alarme, par Shraga Blum

Après les intenses efforts diplomatiques d’Israël avec en pointe la rencontre Netanyahou-Poutine, c’est cette fois-ci Tsahal qui lance un signal d’alarme sur le danger que constitue l’installation progressive de l’Iran aux frontières nord du pays. Selon des sources proches de l’Etat-major, « si rien n’est fait de manière concrète, les installations et les usines militaires iraniennes sur le front nord seront opérationelles d’ici quelques mois ».



Les sources militaires israéliennes sont sur la même ligne que le Premier ministre israélien et avertissent que la présence iranienne accrue au sud du Liban et de la Syrie constitue une ligne rouge pour Israël. Russes, Américains, Européens et ONU ont déjà été avertis par Israël.

L’Iran a déjà installé au Liban des fabriques de missiles très précis au profit du Hezbollah, qui rendraient ces armes plus efficaces et redoutables face à Israël. C’est la parade trouvée par les Iraniens face aux destructions de convois d’armement de Syrie vers le Liban par des « avions mystérieux ».

Les sources militaires israéliennes révèlent également que le Premier ministre libanais Saad Hariri a demandé aux Iraniens et au Hezbollah de ne pas construire ces usines sur le territoire libanais, mais que ces derniers l’ignorent totalement.

Israël a fait savoir aux chancelleries étrangères qu’il ne resterait pas les bras croisés face à ces développements majeurs et inquiétants qui risque à terme de créer un front chaud tout au long des frontières nord d’Israël.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire