27 sept. 2017

Israël a mis en oeuvre en 2017 des actions offensives anti-BDS. Conseils aux Palestiniens, par Eyal Koren

Tous les ans les israéliens font le bilan de l’économie lors de Rosh Hachana (nouvel an juif). Le pays se porte très bien (inflation inexistante, chômage très faible, déficit public correct, croissance du PNB réel, …). En raison des actions du BDS en Europe, Israël a décidé de s’ouvrir en priorité, aux marchés asiatiques, complètement immunisés des actions du BDS. Les résultats sont à présent exceptionnels. L’Inde et la Chine sont devenus en un temps record de grands partenaires de l’Etat hébreu. 



Les israéliens ont accéléré en 2017 la mis en place avec succès des actions (politiques, diplomatiques, financières…) en profondeur pour stopper les effets néfastes du boycott. Quelques informations à savoir sur l’actualité de l’anti-boycott :

A. Au mois de mars 2017, le Parlement israélien a amendé les lois sur l’entrée dans le pays, pour empêcher les leaders du mouvement BDS d’obtenir l’autorisation de pénétrer sur le territoire israélien.

B. Au travers de conseils, les israéliens soutiennent les actions gouvernementales des pays comme les Etats-Unis et la France qui veulent affaiblir le boycott. Les résultats sont là. Près de la moitié des états aux Etats-Unis ont mis en place des lois anti-BDS. Le Congrès est sur le point de voter une loi fédérale sévère contre le mouvement BDS.
 
Un arrêt de la Cour de cassation fait de la France l’un des rares pays à interdire les actions du mouvement pro-palestinien BDS. Deux arrêts de la Cour de cassation du 20 octobre 2015 font de la France l’un des rares pays du monde, et la seule démocratie, où l’appel au boycott par un mouvement associatif ou citoyen pour critiquer la politique d’un Etat tiers est interdit.
 
C. Le ministère israélien des Questions stratégiques a mis en place une structure chargée de surveiller les boycotteurs au niveau mondial. Composée d’anciens des services de renseignements, celle-ci sera alimentée en rapports par des fonctionnaires détachés dans une dizaine d’ambassades.
 
CONCLUSIONS :

Le BDS devrait aider l’économie palestinienne à tisser des liens avec des investisseurs asiatiques au lieu d’organiser des actions en Europe auto-destructrices. Mais les leaders du BDS sont incapables de penser autrement. Au lieu de cela, ils enfoncent par leurs actions néfastes l’économie palestinienne dans un isolationnisme.

Autre message. Le tourisme peut être une manne pour la Palestine. Ces Messieurs du BDS vendent une image d’une « Palestine sous la faim ». La famine n’existe pas en Palestine. Comment attirer des touristes dans un « pays » vendu comme une enclave du Quart Monde ? Des sites historiques exceptionnels sont à la charge de l’Autorité Palestinienne. Avec la diaspora palestinienne il est possible de monter des opérations de séduction dans le monde. Israël le fait. Avec un succès exceptionnel.

ISRAELVALLEY PLUS :

FRANCFORT. Le trésorier général de Francfort et le maire adjoint, Uwe Becker, ont déclaré au Jerusalem Post: «Le mouvement BDS n’insinue pas seulement “n’achetez pas aux juifs” comme le faisait les nazis, mais le mouvement se construit sur le même model toxique.” Il a ajouté que la ville interdit désormais la location des locaux municipaux… mais aussi aux salles de locations, de rendre disponible leurs lieux pour BDS. “Pour notre ville, les menaces contre Israël sont ressenties comme des menaces pour les gens d’ici aussi”. (http://www.jforum.fr)

LONDRES. Alors que Londres se prépare à mettre en vedette la culture et l’innovation israéliennes lors d’un Festival géant, les autorités de Londres invalident les requêtes des mouvements de boycott voulant suspendre des affiches sur les arrêts de bus et dans les stations de métro de la ville, pour désigner Israël comme un régime « d’apartheid », en exhortant les passants à ne surtout pas se rendre à ces événements pour y assister. Les mouvements qui visent à organiser le boycott d’Israël ont subi une gifle de la part de la municipalité de Londres, récemment, après son rejet d’une requête d’annulation du prochain festival Londres-Tel Aviv, TLV in LDN,

Avec cette prise de décision, Londres se prépare à repeindre ses rues en bleu et blanc, dès la fin de cette semaine, alors que la capitale du Royaume-Uni frappe les trois coups du plus grand festival israélien qui se soit jamais tenu en Angleterre. Des dizaines d’artistes israéliens prendront part à ce festival alors qu’ils exposent devant les Britanniques la nature créative et inventive d’Israël. (www.jforum.fr)

BERLIN. Le maire de la capitale Allemande, Michael Müller, va arrêter tout soutien de la ville aux groupes qui défendent le Boycott, Désinvestissement, et Sanctions visant l’Etat juif, selon un communiqué du Conseil central des Juifs d’Allemagne. Le maire de Berlin a déclaré :
« BDS se plante avec des panneaux antisémites devant les entreprises de Berlin. Ce sont les mêmes méthodes intolérables de la période nazie. Nous ferons tout pour retirer les aides financières et les locaux offerts pour les activités de BDS contre Israël ». (Dreuz)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire