26 juil. 2017

L’Autorité palestinienne a augmenté son budget pour les salaires des terroristes et de leurs familles, par Yossi Kuperwasser

Au moment où le gouvernement israélien tente d’apaiser les esprits et d’éviter l’escalade, suite aux affrontements à Jérusalem et aux tensions en Jordanie, l’Autorité palestinienne publie son nouveau budget pour ses activités en 2017.

Soulignons que parmi les bénéficiaires de l’aide fournie aux familles des terroristes figurent les auteurs qui ont poignardé à mort, le 16 juin 2017, Hadas Malka, femme policière assassinée près de la porte de Damas. Figurent également les familles d’Arabes israéliens de la ville Oum al Fahoum, auteurs des assassinats de deux policiers israéliens druzes sur le Mont du Temple, le 14 juillet.

Malgré les promesses de Mahmoud Abbas faites notamment au président des Etats-Unis de mettre un terme à l’incitation à la haine et à l’encouragement de la violence et aux actes de terreur, le nouveau budget comprend toujours des allocations habituelles pour les salaires aux terroristes emprisonnés et libérés, ainsi qu’aux familles des Palestiniens « tués en martyrs, ou blessés dans la lutte armée contre le sionisme ».

L'importance des réformateurs musulmans est vitale, par Daniel Pipes

Christine Douglass-Williams
Ma bibliothèque contient un mur entier de livres sur l'islam contemporain. Or à peine un seul d'entre eux concerne le thème auquel Christine Douglass-Williams consacre une analyse importante. Face à l'attention que monopolisent les islamistes, combien de temps et quelle énergie restent-il pour s'intéresser aux musulmans modernisateurs ?

Le peu de livres consacrés aux musulmans anti-islamistes illustre la situation difficile dans laquelle ces derniers se trouvent : objets de menaces, ils sont en outre marginalisés et dénigrés comme de vulgaires bonimenteurs.


Les menaces sont le fait des islamistes. Ces derniers sont convaincus que l'application intégrale et rigoureuse de la loi islamique permettra à l'Islam de recouvrer la gloire qui fut la sienne au Moyen Âge. Les islamistes s'attaquent aux modernisateurs par la parole et par les armes car ils sont conscients, à juste titre, que ces musulmans libéraux constituent une remise en cause profonde de l'actuelle hégémonie islamiste. Malgré la position dominante qu'ils occupent actuellement, les réactionnaires islamistes comprennent parfaitement l'immense attrait que suscite la modernité, celle-là même qui a vaincu deux autres mouvements modernes prônant des utopies radicales, à savoir le fascisme et le communisme. Conscients que leur mouvement est condamné à disparaître face au choix des musulmans en faveur des bienfaits de la vie moderne, les islamistes luttent bec et ongles contre les modernisateurs.
 

Simple logioque, par Dry Bones

Essayer de combattre les terroristes sans combattre l'idéologie qui les guide...
c'est comme essayer de se débarrasser des mouches en ignorant les ordures dont elles se nourrissent.

Capitulation face au terrorisme et folie de la cause jordanienne, par Mordechai Kedar

A l'heure où j'écris ces lignes, on vient d'apprendre que le cabinet de sécurité a décidé de retirer les détecteurs de métaux et les caméras installées aux entrées du Mont du Temple ainsi que ceux installés à la porte des Lions et aux autres portes de la vieille ville, après l'assassinat de Hail Stawi et Kaamil Shanan, servant dans la police des frontières. La décision a également été associée à la libération d'un agent de sécurité israélien à l'ambassade d'Israël en Jordanie, jouissant de l'immunité diplomatique, suite à la visite du Directeur des services de la sécurité intérieure qui a mené des négociations avec ses homologues du Royaume hachémite.
 
Les falastiniens ne sont plus libres de se servir de la mosquée comme entrepôt d’armes et base arrière du terrorisme. Une résolution anti-israélienne s'impose.

La décision du Cabinet parle du développement d'autres moyens de surveillance intelligents pour une somme légendaire de 100 millions de shekels destinés à remplacer les détecteurs de métaux et les caméras. Je suis prêt à parier tout ce que vous voulez que rien ne sera développé dans un proche avenir et cette décision sur le développement de moyens intelligents sert à envoyer du sable dans les yeux du public et lui faire croire que le gouvernement a les moyens de maintenir la souveraineté israélienne sur la Vieille ville et en particulier sur le Mont du Temple.

En outre, même si par miracle des technologies nouvelles et efficaces étaient développées dans un proche avenir, les chances de les installer en toute sécurité sont nulles car du point de vue des ennemis musulmans d'Israël, il n'y a pas de différence entre un détecteur de métaux, une caméra ou tout autre dispositif révélant la souveraineté israélienne sur le Mont du Temple. C'est contraire à un concept de base de l'islam selon lequel un Juif est un « protégé » [un dhimmi] qui doit vivre sous la coupe de l'islam, payer la taxe de la Jizya, afin que soit accompli le commandement musulman inscrit dans le Coran à savoir l'humiliation des Juifs.