30 août 2017

Le pire ennemi idéologique des Etats-Unis, c'est l'Europe, par Drieu Godefridi

L'Europe, pire ennemi des Etats-Unis ? Vous n'êtes pas sérieux. L'islamisme, la Russie, les illégaux... n'importe, mais sûrement pas l'Europe ! Ne sommes-nous pas unis au sein de l'OTAN ? N'échangeons-nous pas des volumes considérables de marchandises et de services tous les jours ? Ne partageons-nous pas les mêmes racines culturelles, la même civilisation, la même vision du futur ? N'est-ce pas la France qui a donné à l'Amérique sa statue de la liberté, " La liberté éclairant le monde " ?!






Quand la presse européenne se déchaîne

Tout cela est vrai mais l'Europe a changé. En un sens, l'Europe ressemble aujourd'hui à un continent où les Démocrates américains auraient détenu le pouvoir sans interruption depuis 30 ans, non seulement dans les Etats nationaux, mais également au niveau de l'Union européenne.

Aux Etats-Unis, le spectre politique se partage entre Démocrates et Républicains, globalistes et nationalistes, pro-vie et pro-choix, pro-armes et anti-armes, etc. Même de nos jours, avec une présidence et une Cour suprême clairement à droite, ces oppositions sont plus vivaces que jamais. Par contraste, en Europe, une telle palette d'opinions n'existe plus — du moins au niveau " officiel ".

Nouvelle calomnie antisémite d’Al-Jazeera, par Shraga Blum


L’audience internationale d’Al-Jazeera est gigantesque ce qui rend encore beaucoup plus grave les fausses informations et les calomnies diffusées par cette chaîne concernant Israël. Cette fois-ci, la chaîne qatarie à une nouvelle fois activé le fantasme du « Juif tueur d’enfants », véhiculé depuis le Moyen-âge par l’antijudaïsme chrétien et repris de plus belle par la propagande ‘palestinienne’ et islamique actuelles.
Les Juifs assassineraient des jeunes enfants pour des raisons cultuelles et culinaire. Gravure relative au prétendu crime rituel du petit Simon de Trente.


Lors d’un « reportage » sur les « crimes de guerre » israéliens, Al-Jazeera a diffusé une « interview » qui vise à prouver qu’Israël pratique une politique systématique d’assassinats d’enfants. Le « témoignage-choc » diffusé lors de l’émission montrait une jeune fille ukrainienne disant avoir servi dans Tsahal et affirmant qu’elle avait tué des civils arabes palestiniens, dont des enfants, sur ordres de ses supérieurs.