11 oct. 2017

דוב מאחל לכם את הטוב ביותר, par dov kravi

Chers et estimés lecteurs, 

j'ai décidé de mettre un terme à mes envois d'articles. Le temps me presse, le temps me manque... Par ailleurs, j'ai décidé d'écrire pour mes proches, donc d'évoquer des choses plus personnelles n'ayant pas leur place sur un site public, narcissisme bien tempéré oblige.

Vous avez, grâce au net, accès à de nombreuses sources d'informations, évidemment plus crédibles que celles distillées avec le venin anti-israélien habituel par la presse conforme. Un énième blog pro-israélien, respectueux de la vérité historique et géopolitique -- et pourfendeur des crétins et faiseurs de tous poils bien en cour dans cette pathétique société du spectacle -- ne vous est donc pas indispensable.

דוב מאחל לכם את הטוב ביותר
 Je vous souhaite le meilleur, non sans vous avoir remercié de m'avoir lu et encouragé.

Mélenchon traite Valls de " nazi ", par le Canard enchaîné


Je savais Mélenchon défenseur de toutes les grandes causes " révolutionnaires ", celles qui ont toujours trahi leur projet initial de défendre et représenter les laissés-pour-compte de la planète.
Le révolutionnaire en peau de lapin, protecteur de tout ce que l'islamosphère peut produire de PIR, vient de franchir un nouveau pas de sa démarche hémiplégique.
Mélenchon mérite la point Godwin de la semaine.





A propos de ces chrétiens « en déclin » en Israël, par InfoEquitable

Les grands médias prétendent souvent qu’Israël est peu accueillant envers ses habitant chrétiens, ce qui aurait pour conséquence une baisse considérable de leurs effectifs. En réalité, c’est le contraire qui est vrai.
Les victimes assyriennes du génocide (appelé « le Seyfo » ou « le Sabre » en assyrien) souffrent de (et transmettent aux générations suivantes d’Assyriens) sentiments de méfiance et de peur. Une partie de la méfiance est motivée par le silence du monde sur le génocide.

L’une des méthodes les plus fréquentes de délégitimation d’Israël est de le dépeindre comme un mauvais endroit où vivre pour les non-juifs, et en particulier les chrétiens. Souvent, des Palestiniens chrétiens vont décrire le comportement d’Israël de la même manière que le comportement des Juifs de Jérusalem au 1er siècle est décrit dans le Nouveau Testament. Les Juifs en Israël ont maltraité Jésus à l’époque, et maintenant les Juifs maltraitent ses fidèles contemporains.

A l’appui de ce narratif, les antisionistes manipulent les données sur le nombre de chrétiens vivant dans le pays pour affirmer faussement que la population chrétienne d’Israël « périclite », alors qu’en réalité elle a substantiellement augmenté depuis la guerre d’Indépendance de 1948/49.