12 sept. 2019

Le syndrôme psychique de l’élite française, par Shmuel Trigano



L’acte terroriste de Villeurbanne nous donne l’occasion d’une analyse à ciel ouvert d’un syndrome étonnant et inexplicable rationnellement, qui obère la psychologie collective et le système de communication symbolique propre à la politique française. C’était très « instructif » (et ô combien accablant) de suivre pendant deux-trois jours les chaînes réputées « informatives » et observer comment se déploie un exercice collectif d’égarement collectif sous la houlette des journalistes et de leaders d’opinion. Pendant des heures et des heures, ces aréopages ont trituré dans tous les sens l’événement en se demandant pourquoi le meurtrier avait commis ce crime répugnant, pour quelles raisons... Ils n’ont pas encore trouvé.